Cadre de vie

Réfection des berges de la Seine

Depuis mardi 8 novembre 2022, la ville de Nogent-sur-Seine a débuté son opération de réfection des berges de la Seine par l'intermédiaire des entreprises d'ingénierie WSP (étude et maîtrise d'œuvre) et Forêts et Paysage pour les travaux. En 2021, une étude avait été menée jusqu'au mois de mars 2022 et a permis d'identifier les zones concernées et les méthodes à utiliser pour satisfaire les différents enjeux de l'opération (sécurisation, environnement etc.)
Ces travaux consistent à renforcer la berge sur les zones d'érosions identifiées le long du cheminement côté habitations. Avec le temps, ces érosions, liées au batillage de la Seine (mouvements de l'eau), ont empiété progressivement sur le chemin stabilisé qui était devenu très faible (parfois inférieure à 1,5m sur certaines zones).
L'opération d'une durée de 3 semaines environ - permettra de consolider et de "reprofiler" certaines parties de la berge afin de sécuriser les lieux pour les usagers : riverains, piétons, cycliste, association de pêche, club d'aviron etc.
RESPECT DU PAYSAGE ET DE L'ENVRIONNEMENT : une volonté de préservation écologique forte et une amélioration de la qualité environnementale au cœur de l'opération.
Pour ces travaux, la ville de Nogent-sur-Seine et la société WSP ont fait le choix de retenir les techniques du génie écologique et du génie végétal plutôt que des méthodes classiques de confortement et d'enrochement en béton.
Des boudins d’hélophytes (plantes) et fascines de saules seront utilisés pour stabiliser les berges. Ces techniques mettent en œuvre des poches de terre végétale maintenues par du géotextile biodégradable et des pieux en bois. A terme, c’est le développement racinaire des plantations dans ces boudins de terre qui stabiliseront les berges. Les cheminements seront repris en stabilisé pour obtenir la largeur totale de 2,5 mètres, au niveau des zones les plus étroites.
Le projet comprend aussi la recréation de zones d'habitat favorables au développement de frayère de poissons. Pendant la phase d'étude un écologue a été missionné afin de déterminer les potentialités de fraie des zones d'érosion qui seront reprises pendant les travaux, les mesures compensatoires et les périodes favorables d'intervention.

Communauté de Communes du Nogentais
Musée Camille Claudel
Office de Tourisme du Nogentais
La Commission Locale d'information
La préfécture
Grand-Est
Conseil général de l'Aube